• Anonyme

    Tiens je te donne un cokie comme tu m'as ajouter a tes favoris :p

    • Merci, en passant j'adore tes texte, surtout celui ou tu parle de ta meilleur

    • Merci c'est gentil, :3

    • Et moi dont.<3

  • Anonyme

    Ça marchais pas en pv.♥

    • ♥.

  • Anonyme

    Samedi 25 décembre 2010 : 19h32.

    Arrêt Mac do. :) Il n'est qu'à quelques pas de la maison, mais le temps de défaire les bagages, on était pas prêt de manger... Bref. Justin m'a dit qu'il fallait que je le prévienne quand je serais chez moi, il veut m'appeler ! Pour une fois que ce n'est pas à moi de le faire . :) C'est assez dure à comprendre ( ce que je ressens ). Je l'avoue. Car moi même je peine à me comprendre...Dit donc, aujourd'hui il y a beaucoup de monde ! Les fils d'attente atteigne ma table, qui est dans le fond de la salle! Il y a peut-être des retours ou des départs de vacances, au ski , et tout. J'aperçois ma petite s½ur et mon père à l'avant, je vais te fermer mon cher cahier, à plus tard.

    Samedi 25 décembre 2010 : 19h38 :

    Ma soeur et mon père sont donc venu me rejoindre à table, avec nos menus, etc. Mais, par ta faute, oui ! C'est ta faute ! J'ai préféré te raconté ma vie, à TOI, plutôt qu'à Justin, alors il c'est inquiétez du faîtes que je ne lui répondais pas. Il m'a donc appelé. Pour tout dire, ça ne m'a pas « gêner »...
    Moi : Allô, Justin ? :$
    Justin : OUF! Enfin tu me répond, tu m'a fais peur tu sais !
    Moi : Arg... Je suis vraiment désolé Justin, j'ai oublié de te prévenir que je partais mangeais... Tu sais c'est le MacDo, c'est pas toujours rapide. Désolé.
    Justin : Hey ! Tu à l'air toute chamboulé Myleynounette, c'est rien !
    Moi : D'accord. :$
    Justin : Dans 5 minutes, je peux être devant le MacDo, promet-moi que tu y sera toujours.
    Moi : OH OUI. Promis ! :)
    Justin : Alors je te laisse ma petite chérie. ;) A tout de suite.
    Moi : A tout de suite mon grand chouchou. :)
    Il raccrocha. Ça m'avais fait un bien fou de lui parlais ne serais-ce que quelques seconde ! Mon Justin. Mon Foufou.. Seulement quelques jours que je le connais mais je suis déjà accro à ses paroles et ses petites manie . :) Breffons.
    Après ce coup de fil, j'ai prévenu ma s½ur et mon père que je m'absenterais un petit peu, que je n'étais pas loin , et qu'il pouvais rentrer.
    Choses dites, choses faîtes. Une fois que ma petite s½ur eu finis son Happy Meal, mon père à repris la route jusqu'à la maison de mes grands-parents.
    Je me suis adossais au mur de devant, j'ai allumer mon téléphone, et désormais j'attends Justin. Je te lâches un peu, il risque d'arriver très vite..

    Samedi 25 décembre 2010 : 00h42 :

    Hop,hop,hop! Miley reprend toi ! Arrêtes de rêver, et de repenser à cette soirée !
    Bon ok, il vas falloir que je t'expliques tu ne dois pas comprendre grand choses!

    J'étais donc adossé à mon mur, la tête baissé vers mon téléphone. J'écrivais : « Justiin, je t'attend mon gros bêta. :) ♥ » Je leva la tête, et l'aperçu face à moi..
    Moi : La porte d'entrée, c'est par là-bas, monsieur . -montrant le porte d'entrée.-
    Justin : Arg. Excusez-moi, j'étais venu voir ma « petite » Miley . Elle ne semble pas être là, je vais retourner à mes occupations. Désolé du dérangement.
    Moi : Ah, Miley... Miley ? Il me semble avoir entendu son nom. Elle vous attends.
    Justin : Où ?
    Moi : Enfin, elle attends plutôt que vous ouvriez vos bras pour s'y blottir à l'intérieur, et sauté de joie au plus profond de son c½ur, elle est heureuse de vous revoir, si vous saviez.
    Moi : Mais ma très chère, je le sais. Car tout est réciproque.
    Il ouvrit ses bras, je n'hésita pas une seconde. Je retrouvas son odeur. Cette odeur qui m'avais bercer la première fois que je l'avais sentis. Un sourire m'échappa...
    Justin : - il se recula, et me regarda dans les yeux – Qu'est-ce qui te fais sourire, Miley ?
    Moi : Rien, rien.
    Je me sentis rougir. J'étais cerné.
    Justin : Bonjour, je m'appelle Justin, et je me fait prendre pour un con.
    Moi : Il faut bien te prendre pour ce que tu n'ai pas. - sourire gêné. -
    Justin : Et qui te dis que je le suis pas.
    Je colla mon front sur le sien.
    Moi : Tous me le fais dire.
    Graaaand silence. Mais vous savez ce n'est pas le genre de silence , gêné, où on ne sais pas quoi dire. C'est plutôt le genre de silence où ce n'ai pas la peine de parler.
    Ses yeux briller. Il me fixait, et je faisais de même . Je ne voulais pas me défaire de son regard, alors je clignez des yeux le moins possible. Il semblait faire pareil.
    Mon téléphone sonna.
    Nooon! Qui peut avoir le CULO de m'interrompre dans ce moment magique ?! Hein ? Quoi ? Qu'est-ce que j'ai dit ? Écris * ? Bon.. Je ne reviendrais pas en arrière. Je n'effacerais rien. « Ce qui est dit est dit, ce qui est fait est fait. »
    Je dérive.
    J'en étais : Mon téléphone sonna.
    Moi : Owhh...
    Justin : Qu'est-ce qu'il y a ? Qui c'est ?
    Moi : Je.. Non rien.. C'est.. Attend je vais regarder..
    Je baissa la tête pour sortir mon téléphone, lorsque Justin pris mon visage entre mes mains, et me regarda de nouveau droit dans les yeux..
    Justin : Pourquoi tu as changé d'esprit tout à coup ?
    Moi : Je vais paraître bête, mais je me sentais tellement bien.. Ca à en quelque sorte « tout gâché »...
    Justin déposa un léger baiser sur ma joue, posa ses mains sur mes hanches,et me refixa comme il le faisait si bien. J'oubliais tout. J'étais perdu à l'intérieur de son regard. Un nouveau silence c'était installer.
    Mon téléphone re-ssona.
    Justin : Répond,Miley.
    Moi : Mais..
    Justin : Répond, je reste là.
    Moi : D'accord. Merci.
    Je lui laissa un petit bisous sur ses joues légèrement rosé par le froid.
    Je décrocha.
    Moi : Allô, Emily ?
    Emily : Ah! Enfin tu réponds !
    Moi : Tu exagéres, tu ne m'a appelé qu'une autre fois.
    Emily : Ouais.. Bref, tout t'es pardonné.
    Moi : Toi aussi t'es pardonné.
    Emily : De quoi ?
    Moi : De me gueuler dessus pour rien . :3
    Emily : Grrrrrrrrrr.
    Moi : Aahah. Bref, qu'est-ce qu'il y a ?
    Emily : Il y a que.. J'ai vu Ryan cette après-midi.
    Moi : Qu'elle coïncidence ! Je suis en ce moment même avec Justin.
    Emily : Ouh ! Alors je te laisse, je te racontes ça plus tard! Bisous partout, je t'aime ma chérie.
    Moi : Moi aussi !
    Je raccrocha.
    Nous rions.
    Justin : Qui c'est, Ryan ?
    Moi : Le futur petit copain d'Emily, surement. :3 Sauf que..
    Justin : Sauf que ..?
    Moi : Il est un peu, légèrement avec quelqu'un.
    Justin : Ah ouaaais. x)
    Moi : Bon.
    Justin : Oui ?
    Moi : Je ne sais pas quoi te dire... Pourtant j'ai attendu le moment de te revoir depuis ce 18 décembre..
    Justin : Je divague, mais tu sais, virtuellement ou véritablement tu es la même en faîte.
    Moi : Qu'est-ce qui te fais dire ça ?
    Justin : Tu as les mêmes façons de formuler tes phrases. Et ce n'est pas anodin pour moi. Toutes les belles phrases que tu formules me ridiculisent.
    Moi : Mais pourquoi tu dis ça ?! Tu n'es pas ridicule , Justin!
    Justin : Si, j'ai toujours étais « Bieber , le chieur. » On m'a toujours détester, je n'ai jamais compris pourquoi. Et parfois c'est même moi qui me ridiculise, qui me détestes. Je me ridiculise car je ne me sens pas à la hauteurs de tes phrases de poète. Je me ridiculise, car à chacune de tes paroles depuis tout à l'heure, j'ai l'impression que mon c½ur s'accélère. Je me ridiculise, car tous ses instants à tes côtés ont fait frissonner l'ensemble de mon corps. Je me ridiculise...
    Moi : - je lui mis un doigt sur la bouche – Chut.
    Justin : Quoi ?
    Moi : Arrête de dire ce que j'ai sur le c½ur..
    Je ne sais pas ce qui c'est passé ni comment, mais Justin et moi nous nous sommes retrouvés à terre, au bort du trottoir. Un homme passa :
    Inconnu : ENLEVEZ-VOUS, DEGAGEZ, PARDOOOOON, JE DOIS Y'ALLER ILS VONT ME MANGER.
    D'accord, cet homme n'étais pas net. Pas du tout même.
    Pendant ce temps là, Justin était plié en deux, plié de rires, oui. Moi aussi d'ailleurs.
    Nous étions trempé. Pas de la têtes aux pieds mais presque.
    Justin se releva, et me tendis la main.
    On ne s'en étais pas rendu comptes, mais le temps était vite passé, il était déjà … Je ne sais plus. Peut importe. Aujourd'hui pour nous c'est illimité.
    Justin : On fait la course ?
    Moi : Pour allez où ?
    Justin : Au parc, derrière chez toi.
    Je n'hésita pas, lui pris la main et commença à courir. Il me devanças très rapidement, mais peut importe, nous avons beaucoup ris.
    Nous sommes arriver au parc, sans être essoufflé, pourtant on avait du parcourir 2 bon kilomètre. Nous ralentîmes le pas.
    Nous nous arrêtâmes sur un banc. Justin se mit à califourchon dessus. Je fis pareille face à lui. Il pris mes mains. Je souris. Quelques flocons de neige commencé à tomber un par un.
    Moi : Mon véritable cadeau de Noël en faîtes, c'est cette soirée.
    Justin souris et rougis en même temps. Même comme ça , il était tellement beau !
    Moi : Mince ! J'ai dit ça à voix haute ?
    Justin : Oui, et j'en suis heureux.
    Je suis devenu plus rouge que ses shoes.
    Justin reppris .
    Justin : Et, j'ai le droit de t'en offrir un autre de cadeau ?
    Moi : Impossible pour moi de refuser.
    Justin se posa sur mon épaule, et approcha sa bouche de mon oreille. Il chuchota alors : « Miley, je suis perdu. Cette soirée est la plus belle que je n'ai jamais passé, et je voudrais qu'elle se termine jamais. Je.. Je ne sais pas comment dire... Je me sens si bien avec toi... Je crois qu'en faîte, en faîte.. Tu m'a fait découvert des sentiments nouveau. Merci Miley, merci. » Une larme l'échappa, et tomba dans mon cou. Des frissons m'ont envahis le corps...
    Justin se releva, repris mon visage entre ses mains.
    Justin : Et maintenant tu m'excusera, mais je doit partir. Si je reste plus longtemps, je pourrais faire des choses dont je ne suis pas sûr. J'ai peur. Enfin, tu devrais comprendre...
    Il me déposa une dernière fois un baiser, puis je le vis s'éloigner sous cette mini tempête de neige...